Si de nombreux clients s'inscrivent dans une démarche véritablement écologique, qu'il s'agisse de l'environnement ou bien de la santé des habitants, les matériaux d'isolation écologique tels que la laine ou la fibre de bois, la ouate de cellulose, le liège ou bien encore le chanvre sont bien souvent achetés pour leurs seules performances et durée de vie comparativement aux matériaux minéraux (laine de verre, laine de roche) ou dérivés pétrolifères.

Les isolants thermiques (et acoustiques) biosourcés en en effet les avantages suivants :

          › Coefficient de conductivité thermique (lambda : λ) très performants,

          › Capacité thermique spécifique (C ) plus élevée ou bien supérieure au isolant minéraux ou à base de pétrole, ce qui augmente la durée de déphasage thermique, donc le confort général, notamment celui de la saison estivale,

          › Gestion naturelle très efficace de la migration de l'humidité de l'intérieur de l'habitation vers l'extérieur (cette migration peut se faire de l'extérieur vers l'intérieur en été avec des pare-vapeur spécifique),

          › Absence de tassement ou tassement seulement les premiers temps (ouate de cellulose en vrac) permettant d'éviter les ponts thermiques ou la réduction de la résistance thermique,

          › Durée de vie très élevée,

          › ...


Voir tout le texte Réduire le texte

() | 

produits par page

  • My wishlists