LA PERCEPTION SONORE

 

Le domaine de l'isolation acoustique est complexe et renvoi à de nombreux aspects, certains aménagements pouvant être décevants.

En effet, les aspects physiques et de perception sonore sont liés aux points suivants :

- La perception physique du son suit une loi mathématique logarithmique et non arithmétique, ce qui rend l'interprétation spontanée des aménagements délicate. Par exemple, le fait de diviser par deux la circulation dans une rue en la rendant à sens unique ou bien en créant une déviation peut seulement faire passer le niveau de décibel dan le logement de 63 dB(A) à 60 dB(A). Autrement dit l'échelle logarithmique de la perception sonore fait que divisé par deux les émissions de bruit ne réduit qu'à peine le ressenti,

- Les sons se transmettent de façon aérienne ou solidéenne (à ne pas confondre avec les bruits d'impact), les aménagements nécessaires pour un type principal de transmission ou un autre étant bien différents tandis qu'il reste difficile d'évaluer l'importance de chacun de ces types dans un environnement donné,

- Selon la fréquence principale concernée, les aménagements nécessaires sont également différents,

- Pour tout aménagement c'est l'ensemble du complexe isolant qu'il faut considérer. En effet, certaines personnes peuvent être persuadées que le choix d'un isolant thermique également réputé pour ses vertus d'atténuation acoustique lors de la rénovation d'une toiture, sera un réel plus tandis qu'il n'est pas évident que la toiture soit la source principale de la transmission des bruits extérieurs dans ce cas précis,

- La dimension psychique et sociale du son est très importante et irréductible. Par exemple, la gêne sera ressentie comme différente selon que votre voisin, que vous appréciez ou non, vous ait averti ou non d'une fête qu'il a organisée, le soir même ou le week-end prochain.

 

LES MATÉRIAUX ISOLANTS PHONIQUES

Nous pouvons séparer les matériaux isolants phoniques spécifiques, notamment ceux utilisés dans l'industrie, des isolants thermiques ayant de bonnes ou très bonnes qualités d'isolation acoustique.

En effet, le souci que l'on rencontre au niveau des fabricants d'isolants  thermiques pour l'habitat est que certains d'entre eux mettent en avant la qualité d'insonorisation de leur produit sans qu'aucune étude acoustique ait été réalisée et sans donner aucune précision quant aux types de bruits et fréquences concernées. Concrètement il s'agit le plus souvent de bruits aériens, les bruits solidéens impliquant des accessoires spécifiques (cavalier anti-vibratoire, joint mousse, bande résiliente, fixation et suspente anti-vibratoires) et le gain en décibels d'un matériau donné par rapport à un autre comporte relativement peu de différences quelle que soit la fréquence.

Sur notre site nous prenons ainsi de distinguer les produits ayant seulement de bonnes propriétés acoustiques de ceux ayant réellement fait l'objet d'une étude acoustique à part entière.

Ci-dessous vous trouverez un graphique d'un isolant acoustique spécifique « Biofib acoustix », bien qu'il soit également un isolant thermique légèrement moins performant qu'un isolant thermique spécifique :


BIOFIB ACOUSTIX : Isolant acoustique spécifique étant également un bon isolant thermique.

Voir tout le texte Réduire le texte

() | 

produits par page

  • My wishlists